Qu'est-ce que la médecine intégrative ou holistique

Actualizado: 1 dic 2019



À l'heure actuelle, on parle beaucoup de médecine intégrative ou holistique, mais la vérité c’est qu'elle recouvre de nombreux aspects.

Les progrès de la physique quantique, de l'épigénétique, de la biologie et de la médecine nous amènent doucement mais fermement à changer tous les paradigmes établis à ce jour et que nous considérions comme les seules vérités scientifiques.

Aujourd'hui, lorsque nous parlons de l'être humain, nous englobons non seulement le corps physique, mais également le corps vital, le corps émotionnel, le corps mental et ce qui est nouveau l'aspect du flux ENERGETIQUE qui émane de tous ces corps.

Les progrès scientifiques sont de plus en plus importants et concluants , à propos de ce que la médecine chinoise avec l’acupuncture avait déjà compris.

De mon point de vue, la maladie est principalement un déséquilibre énergétique qui se matérialise finalement, dans chacun de "nos corps" qui, à l'évidence, forment un tout unique.

Un patient par exemple peut souffrir de brûlures d'estomac pour lesquelles après un examen et des analyse cliniques, on diagnostiquera  un ulcère .Cet ulcère va entrainer chez ce patient une grande fatigue et une perte de vitalité. Il dormira moins bien, se plaindra de douleurs et de  manque d’appétit. Il devra prendre des médicaments qui auront presque  toujours des effets secondaires, etc.

Si nous posons au patient des questions sur ses habitudes de vie et sur son état émotionnel, nous verrons qu'il a un régime alimentaire incorrect, qu’il boit de l'alcool ou fume, mais également qu’il est soumis à un stress intense, que ce soit au travail, en famille ou à un autre niveau.

Et en continuant notre investigation, nous pourrions  constater que cette personne avait des croyances et une éducation qui conditionnaient ses réactions émotionnelles.

Suite à ce processus, les thérapeutes qui ont la formation adéquate pourront vérifier que les circuits ou centres d’énergie sont bloqués ou endommagés et que, lorsque l’énergie ne circule pas, les pensées emprisonnantes et les émotions négatives restent cristallisées, bloquées et que rien ne peut se rétablir.

Chez ce patient, donner simplement de l’oméprazole, des antiacides et des analgésiques, ne signifie pas que nous le mettions sur le chemin de la santé, NON, nous éteignons simplement le feu dans l’attente du prochain incendie.

Quand nous sommes en face d’un patient, nous devons arriver à comprendre leurs émotions, leur dynamique mentale face au problème qui les harcèle et, surtout, détecter leurs centres énergétiques et les circuits à restaurer.

Ce n’est qu’ainsi qu’ils serons libérés de la prison de la maladie.

17 visualizaciones0 comentarios